Études sur la population (auto-déclaration)

But

Les études sur la population fondées sur l’auto-déclaration de l’Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie permettent de recueillir des données transversales et représentatives au niveau national. Les études de données transversales présentent la population à un moment précis dans le temps. Les données sont fondées sur des questions auxquelles les participants ont répondu directement. Les études sur la population sont un élément clé du Programme de surveillance de l’activité physique et sportive (PSAPS) de l’ICRCP. Ces enquêtes sont généralement menées à l’aide d’entrevues téléphoniques. Deux instruments représentent ces études dans le PSAPS, dont le Sondage indicateur de l’activité physique et sportive.

Le but de la recherche des études sur la population auto-déclarées est de comprendre : 1) les taux de participation à l’activité physique et au sport; 2) comment les caractéristiques individuelles, les facteurs sociaux et les facteurs reliés à l’environnement physique influencent la participation; et 3) les tendances séculaires dans le temps comparées aux données transversales de multiples périodes dans le temps.

Sondage indicateur de l’activité physique

 

Qu’est-ce que c’est?

Le Sondage indicateur de l’activité physique (SIAP) est un sondage transversal annuel de la population représentatif au niveau national. Le SIAP couvre un certain nombre d’indicateurs reliés aux déterminants de l’activité physique et du sport.

Comment a-t-il été élaboré?

Le SIASP a d’abord été mis en place en 1995, à titre d’outil pour aider les gouvernements à évaluer l’incidence ou l’efficacité des politiques et des programmes financés par l’État et reliés à l’activité physique. Des indicateurs ont été élaborés en consultation avec de hauts dirigeants du gouvernement des paliers fédéral, provincial et territorial, des représentants universitaires et des organismes nationaux d’activité physique et de sport au moyen d’une évaluation des besoins. Étant donné la grande quantité d’indicateurs relevés, ces derniers ont été regroupés par thèmes au cours de plusieurs années. Les indicateurs font l’objet d’un examen au début de chaque enquête par un groupe de travail composé de représentants du gouvernement, des universités et d’organismes non gouvernementaux. Les membres de ce groupe de travail surveillent les changements au programme et ils participent au transfert des connaissances et aux communications des données probantes.

Comment les données sont-elles recueillies?

L’échantillon représentatif au niveau national est déterminé à l’aide d’une méthode de composition aléatoire. Cet échantillon aléatoire de familles est sensiblement proportionnel à la population de chaque province et territoire, assurant ainsi une taille minimale de l’échantillon dans les plus petits territoires de compétence. La collecte de données suppose l’utilisation d’un système ITAO (entrevue téléphonique assistée par ordinateur). Le spectre de tailles d’échantillons varie d’environ 4 000 à 11 000 sujets, selon l’année.

Information recueillie

Le SIAP recueille de l’information sur les taux de participation à l’activité physique et au sport chez les enfants, les adolescents et les adultes. Il explore divers facteurs associés aux taux de participation selon des thèmes et des sujets changeant en fonction de l'année de la collecte. Par exemple, le SIAP se penche sur les corrélats associés aux :

  • facteurs individuels reliés à l’activité physique et au sport chez les adultes, et les facteurs pouvant être influencés par les communications et les facteurs dont il faut tenir compte dans l’élaboration d’une stratégie de communication comme la connaissance des valeurs dans les directives relatives à l’activité physique ou les bienfaits de l’activité physique (SIAP 2014-2015).
  • facteurs sociaux reliés à l’activité physique et au sport chez les adultes, notamment l’influence de la famille et des pairs (SIAP 2018-2020).
  • facteurs reliés à l’environnement physique et aux occasions dans les collectivités pour les adultes, comme les perceptions par rapport au nombre d’installations où faire de l’activité physique et du sport dans la collectivité, le niveau de satisfaction, l’utilisation de ces installations et les obstacles (SIAP 2016-2018).
  • facteurs reliés à l’environnement de travail qui appuient ou entravent les taux de participation (SIAP 2006).
  • facteurs reliés aux occasions de faire de l’activité physique pour les enfants et les adolescents, notamment les occasions dans l’environnement scolaire et la collectivité, ainsi que le soutien à la maison (SIAP 2010-2011).

Avantages

  • Capacité de suivre les tendances dans le temps
  • Représentatif de divers groupes (selon le genre, l’âge, la géographie et la réalité socio-économique)
  • Utilisation de mesures et de méthodes normalisées
  • Méthodes uniformes produisant des données irremplaçables sur les tendances, permettant l’évaluation de l’incidence des stratégies et des politiques
  • Données nationales et provinciales/territoriales rentables
  • Utilisation d’un cadre écologique pour comprendre les relations entre divers facteurs et l’activité physique ou le sport
  • Éclairer la base nationale de connaissances
  • Crédibilité
  • Flexibilité
  • Les partenaires au sondage peuvent acheter des questions personnalisées et ajouter un échantillon national ou pour une province ou une région particulière.

 

Sondage indicateur du sport 

 

Qu’est-ce que c’est?

Le Sondage indicateur du sport (SIS) est un sondage transversal annuel de la population représentatif au niveau national. Le SIS assure le suivi des changements dans la participation au sport et des facteurs associés à la participation.

Comment a-t-il été élaboré?

La première vague du SIS a été menée en 2006-2007. Le deuxième cycle a eu lieu en 2011-2012 et un troisième était prévu en 2019-2020. Les indicateurs ont été élaborés en 2004 suite une évaluation des besoins des représentants gouvernementaux. Les indicateurs sont révisés au début de chaque enquête par un groupe de travail composé de représentants du gouvernement, des universités et d’organismes non gouvernementaux, qui surveillent les changements au programme et participent au transfert des connaissances et aux communications des données probantes. Les résultats de cette enquête sont utilisés pour aider à évaluer les politiques nationales, provinciales et territoriales reliées au sport.

Comment les données sont-elles recueillies?

La collecte de données est harmonisée là où il est possible de le faire de manière à être menée de concert avec les années thèmes du SIASP. Comme des indicateurs prioritaires à la participation au sport ont été relevés au-delà du contenu du SIASP, une enquête distincte sur le sport a été incluse dans le PSAPS dans le but de recueillir de l’information sur ces indicateurs.

L’échantillon représentatif au niveau national est déterminé à l’aide d’une méthode de composition aléatoire. Cet échantillon aléatoire de familles est sensiblement proportionnel à la population de chaque province et territoire, assurant ainsi une taille minimale de l’échantillon dans les plus petits territoires de compétence. La collecte de données suppose l’utilisation d’un système ITAO (entrevue téléphonique assistée par ordinateur). Le spectre de tailles d’échantillons varie d’environ 4 000 à 5 000 sujets, selon l’année.

Information recueillie

Le SIS recueille de l’information sur les taux de participation au sport des adultes. Il explore une variété de facteurs associés aux taux de participation selon des thèmes et des sujets changeant en fonction de l'année de la collecte. Par exemple, le SIAP se penche sur les corrélats associés aux points suivants :

  • la nature de la participation (p. ex. fréquence, type de sport, entraînement)
  • les obstacles
  • la valeur accordée au sport, les croyances par rapport aux bienfaits
  • le bénévolat
  • les dépenses
  • les expériences reliées au sport

Avantages

  • Capacité de suivre les tendances dans le temps
  • Représentatif de divers groupes (selon le genre, l’âge, la géographie et la réalité socio-économique)
  • Utilisation de mesures et de méthodes normalisées
  • Méthodes uniformes produisant des données irremplaçables sur les tendances, permettant l’évaluation de l’incidence des stratégies et des politiques
  • Données nationales et provinciales/territoriales rentables
  • Utilisation d’un cadre écologique pour comprendre les relations entre divers facteurs et l’activité physique ou le sport
  • Éclairer la base nationale de connaissances
  • Crédibilité
  • Flexibilité
  • Les partenaires au sondage peuvent acheter des questions personnalisées et ajouter un échantillon national ou pour une province ou une région particulière.